Bodji'Cercles

Cercle de Beltane

Bodji’Cercles – Cercle de Beltane – Dimanche 1er mai

Beltane est avant tout la fête de la Vie et ouvre la porte de la saison lumineuse riche en renouveau et en régénération. Le soleil était de la partie et le Grand Bois Commun nous a accueilli. Dans ce cadre par essence ressourçant, nous nous sommes laissés guider par la nature à notre portée. Notre parcours a débuté par une méditation qui d’emblée nous a ramené dans l’instant présent. Par l’éveil de nos 5 sens, nous nous sommes laissés envahir par la volupté de nos sensations : la caresse enveloppante du vent, la vision fugitive d’un rayon de soleil, les senteurs variées des écorces, la mélodie espiègle des oiseaux, la saveur insoupçonnée de l’air frais. Un voyage de l’infiniment petit à l’infiniment grand qui nous a fait sentir l’univers tout entier en chaque élément. Pour s’ancrer à nouveau, nous avons cheminé en conscience à la rencontre du peuple des arbres. Prendre un arbre dans ses bras, enlacer son tronc ou tout simplement fermer les yeux et ressentir son énergie. Une expérience apaisante dont nous avons savouré chaque instant. Nous nous sommes ensuite laissés surprendre par une invitation insolite : continuer la balade à pieds nus et à l’aveugle, se laisser guider, abandonner ses peurs et lâcher prise. Chaque pas nous a procuré plus d’assurance, de sécurité et de bien-être. Une expérience révélatrice qui nous a apporté confiance en soi, en l’autre et en la vie ! Le temps d’une pause, chants et tambours ont animé nos cœurs de mélodies qui raisonnent encore en nous. Un moment riche en émotion dont les vibrations nous ont mené jusqu’aux cartes de l’Oracle du Peuple végétal qui nous a livré à chacun son message. S’en est suivi, un pique-nique à partager en toute simplicité. Des trésors insoupçonnés ont alors surgis des sacs à dos. Cake aux carottes, galettes, gâteau au chocolat, viennoiseries et autres biscuits ont ravis nos papilles gourmandes. Rassasiés et apaisés, nous avons terminé notre balade en partant à la découverte de plantes sauvages comestibles. Crosses de fougère, orties, feuilles de cerfeuil musqué se sont offerts au regard et aux palets des plus curieux. Gratitude infinie pour cette après-midi magique passée dans ce Grand Bois hors du commun, du temps et de l’espace !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.